Un engagement politique fort pour une politique culturelle à la hauteur des enjeux

« Nous décrèterons l'exception culturelle toulousaine ».

Nous sommes dans un contexte où le recul des budgets de la Culture au plan national, l'absence de vision et de volonté politique réelle, la dégradation des statuts et des conditions d'exercice et de vie des artistes, des professionnels du spectacle, des auteurs... participent à une situation de crise du monde de la culture, crise de sens et crise de perspectives...
La municipalité actuelle – sans aucune politique culturelle - n'a su que renforcer ces difficultés en baissant ou supprimant des subventions, des postes, des soutiens aux petites structures, en vendant des lieux culturels emblématiques comme l'Espace Croix Baragnon, Les Nouveautés...

Développer une politique culturelle cohérente et ambitieuse pour tou.te.s dans la Cité n'a pourtant jamais été aussi nécessaire.

Parce-que permettre au plus grand nombre d’accéder à la culture, de « la pratiquer » est est un véritable enjeu démocratique, pour construire une société plus équilibrée et égalitaire, pour l'émancipation de chacun, pour penser autrement son rapport aux autres et au monde.
La culture constitue un véritable levier pour améliorer la qualité de vie des habitants de la cité, et demeure une composante majeure de développement de la ville .

Toulouse est riche de la diversité des populations et des apports culturels qui la fondent. Elle est riche d'intelligences, d'inventions, de créations...
Toulouse est riche de ses acteurs culturels, de ses artistes, de ses lieux de création et de diffusion.

Nous devons nous appuyer sur cette réalité pour libérer partout le pouvoir créatif et construire les bases, avec les acteurs, avec les artistes, avec les habitants, de cette politique culturelle.