Pouvoir créatif et démocratie : Réinventer la démocratie

La démocratie, telle que nous la vivons aujourd'hui, est à bout de souffle, et nous sommes à la croisée de chemins. La concentration des pouvoirs économiques financiers et politiques et le creusement des inégalités alimente une crise de confiance voire de défiance des citoyens envers le politique.

De manière parfois paradoxale l’abstention aux élections est en constante augmentation mais l’exigence de plus de démocratie, plus de transparence s’exprime fortement (cf les gilets jaunes )

Face à ce constat, à Toulouse, il est urgent de remettre les citoyens au cœur de la décision politique, pour plus d’éthique, de transparence et d’exemplarité. Pour faire vivre et respirer la démocratie, chacun doit pouvoir participer aux décisions qui engagent l’avenir de tous.

Inventer de nouvelles formes de participation, de co-décision, de consultation, de contrôle doit devenir le corollaire indispensable du pouvoir représentatif.

Notre projet pour Toulouse se fonde sur une renaissance démocratique, qui promeut une citoyenneté active, l’implication et l’engagement de chacun.e d’entre nous. Cette « responsabilité d’engagement » s’inscrit dans une volonté de transformer Toulouse et sa Métropole en s’appuyant et développant les capacités d’agir de chaque citoyenne, chaque citoyen.

Il s’agit de lutter contre le sentiment d’impuissance et ce « désenchantement démocratique contemporain », et ainsi libérer les énergies, le Pouvoir Créatif, qui permettront de faire rentrer Toulouse dans l’ère des transitions indispensables.

Donner la parole aux citoyens et les associer aux prises de décision. Institutionnaliser la démocratie locale

Les citoyens doivent être associés dans les décisions publiques. Il s’agit également d’aller chercher celles et ceux qui ne participent jamais...

  • Mettre en place des conseils citoyens thématiques, sport, jeunesse, égalité femme-homme, commerce et artisanat, « coopérative culturelle »... composés de représentants d’associations, de syndicats, de personnes volontaires tirées au sort, afin de co-construire les projets.
→ Les formes de participation seront adaptées à la nature des décisions à prendre ou accompagner. L’objectif et la finalité en seront toujours clairement énoncés.
  • Remettre en place des Commissions extra-municipales comme organes de co-construction de politiques publiques.
→ Commission des citoyens étrangers, Conseil des enfants et des jeunes
→ Relancer l’Observatoire pour la lutte contre les discriminations
  • Mettre en œuvre un budget participatif par secteur (à hauteur de 1 million pour chaque secteur) à la hauteur de véritables projets : les citoyens participeront à la création de projets pour leur quartier. Concrétiser l'articulation entre le travail des commissions et la mise en œuvre des budgets participatifs.
  • Organiser un ou des référendums locaux sur des questions précises, comme les grands projets urbains ou de mobilité, après une période de débat...
  • Lorsque leur domaine d’intervention concerne l’échelon municipal, les associations loi 1901 seront reconnues comme interlocutrices légitimes pouvant participer à la finition de l’intérêt général.
  • Mettre en place une instance d’évaluation citoyenne - l'Observatoire du déploiement des projets et de l'action des élus - composée de représentants d’associations, de syndicats, de personnes volontaires tirées au sort, qui développera une pratique d’évaluation participative des politiques publiques locales en toute transparence.
  • Soutenir différents outils innovants de démocratie participative : conférences et jurys citoyens, sondages délibératifs, forums, assemblées citoyennes, e-démocratie, etc., en les testant et en les évaluant avec les habitant.e.s.
  • Développer les services des Maisons de la Citoyenneté ; la sixième maison de la citoyenneté sera créée prioritairement sur le sixième secteur.
  • Augmenter le nombre de salles municipales disponibles pour les citoyen.e.s et leurs associations, et faciliter leur accès.
  • Associer les agents de la collectivité aux nouvelles formes de démocratie
→ Mettre en œuvre de nouvelles formes d’organisation plus horizontales dans l’action des services avec des nouvelles formes de démocratie internes
→ Mettre en œuvre un plan de formation et d’accompagnement des personnels aux défis climatiques notamment et aux pouvoir créatif en faveur d’une plus grande participation des populations dans les projets
  • Faire de la Mairie de Toulouse une administration exemplaire
→ L’équipe municipale garantira une plus grande transparence de son fonctionnement, des circuits de décisions, des attributions de chacun.e.